BEAUTE

Calvitie, origines et traitements

calvitie homme

La calvitie est une problématique qui touche principalement les hommes et qui peut être à l’origine de nombreux complexes. Si les traitements efficaces sont encore rares, la chirurgie offre une solution aux hommes les plus affectés par la chute de cheveux.

Dans cet article

  1. Qu’est-ce que la calvitie ?
  2. Les origines de la calvitie
  3. Comment traiter la calvitie ?
    1. La FUSS
    2. La FUE

Qu’est-ce que la calvitie ?

La calvitie est définie comme une perte progressive des cheveux chez un homme. Ce phénomène, aussi appelé alopécie androgénique, est accompagné d’un affinement et d’une diminution du nombre de cheveux jusqu’à ce qu’ils ne repoussent plus. La calvitie peut débuter à 20 ans mais aussi avoir une apparition tardive.

Touchant 1,2 milliard d’hommes, comme le précise la-confidentielle-esthetique.fr, la calvitie est souvent assez mal vécue et beaucoup d’hommes complexent sur cette perte irréversible de cheveux. Chez les hommes qui ne règlent pas le problème en se rasant le crâne, ce phénomène s’accompagne très souvent d’une perte de confiance en soi. Le cheveu est, en effet, un puissant symbole de vitalité dans de nombreuses cultures mais également un signe de force. Ce n’est pas pour rien que les Indiens d’Amérique prenaient les scalps comme trophées.

calvitie

Les origines de la calvitie

L’origine principale de la calvitie chez l’homme est l’excès de testostérone (hormone mâle). Cet excès est le plus souvent héréditaire. Ainsi, si ton père souffre de calvitie, il y a de fortes chances que tu en souffres également.

Pour comprendre la perte de cheveux, il faut avant tout comprendre les 3 phases du cycle de vie capillaire :

  • la phase anagène : durant 2 à 5 ans, le cheveu croît et se développe,
  • la phase catagène : période de 3 semaines durant laquelle les cheveux cessent leur croissance,
  • la phase télogène : durant laquelle le cheveu, toujours attaché à son follicule, tombe pour laisser apparaître un nouveau follicule en phase anagène.

La testostérone, d’autant plus si elle est présente en excès, va entraîner une accélération du cycle de vie des cheveux, rendant la chute plus rapide. Alors que la perte de cheveux est normale et aboutit à un renouvellement du follicule, la calvitie est, elle, irréversible.

D’autres éléments peuvent influencer la perte de cheveux et accélérer le processus. On sait par exemple que le stress est un facteur important et qu’un cercle vicieux se crée chez certains hommes quand la perte débute. Commencer à perdre ses cheveux entraîne du stress ce qui entraîne une plus grande perte de cheveux, etc.

Certains médicaments, ou thérapies peuvent également entraîner une chute importante de cheveux. Il est donc important de te renseigner auprès de ton médecin sur les effets secondaires de certains traitements médicamenteux.

greffe de cheveux calvitie

Comment traiter la calvitie ?

Le traitement de la calvitie doit être adapté à sa cause. Il va de soi qu’une calvitie provoquée par un médicament ou une carence alimentaire peut être facilement résolue. Par contre, l’alopécie androgénique, due à un excès d’hormones, peut se soigner par le biais de certains médicaments, si le stade n’est pas trop avancé. Cependant, le traitement le plus efficace reste encore la greffe de cheveux, bien que celle-ci ne soit pas anodine.

La FUSS

La FUSS (Follicular Unit Strip Surgery) est une technique qui consiste à prélever des petits morceaux de peau contenant des cheveux sains. Les cheveux présents sont alors récupérés avec le bulbe et réimplantés dans les zones les plus dégarnies.

La FUE

La technique FUE (Follicular Unit Extraction) est la technique la plus utilisée. Elle consiste à extraire les follicules dans les endroits les plus fournis afin de les réimplanter dans les zones dépourvues de cheveux. L’avantage de cette technique est qu’elle ne laisse aucune cicatrice. Cependant, elle est très onéreuse et non prise en charge par la Sécurité sociale.