MODE

Comment fonctionne une montre automatique ?

fonctionnement montre automatique

Incontournable pour les amateurs d’horlogerie, la montre automatique a de nombreux atouts. Économique, écologique et ayant une durée de vie supérieure aux montres à Quartz, elle dispose d’un fonctionnement bien particulier. Comment fonctionne une montre automatique ? Voici la réponse.

Qu’est-ce qu’une montre automatique ?

La montre automatique est une montre à mouvement mécanique, fonctionnant sans pile, qui se remonte automatiquement. Née au début du 20ème siècle, grâce au génie de l’horloger anglais John Ardwood, la montre automatique a d’abord une durée de vie de 12h. Dans les années 30, elle est améliorée par Rolex qui lui confère une durée de vie de 35h.

montre automatique

Voyons maintenant en détail le fonctionnement d’une montre automatique.

Comment fonctionne une montre automatique ?

Une montre automatique fonctionne grâce au mouvement du poignet qui entraine celui du rotor. Le rotor actionne le ressort de barillet qui transmet l’énergie mécanique au système de transmission puis à la roue d’échappement. Celle-ci libère l’énergie entrainant le mouvement du balancier. Ce dernier, par un battement régulier, entraine la rotation des aiguilles.

Comme tu le vois, le fonctionnement d’une montre automatique est assez simple, mais pour le comprendre, il faut avoir une connaissance des éléments qui se cachent à l’intérieur du boitier. Une montre automatique se compose :

  • du rotor, aussi appelé masselette ou masse oscillante, un poids en forme de demi-cercle qui tourne à 360° lorsque le poignet est en mouvement. Fixé au centre du mouvement, il fournit l’énergie nécessaire à la montre et remonte le ressort de barillet,
  • du ressort de barillet, un ruban jouant le rôle de moteur de la montre automatique. Il accumule l’énergie et la transmet à la roue d’échappement,
  • de la roue d’échappement, ou roue d’ancre, qui libère de façon régulière et intermittente l’énergie qu’elle reçoit du ressort,
  • du balancier qui va réguler le mouvement des aiguilles par son battement régulier.

squelette montre automatique

Tous ces éléments permettent le fonctionnement d’une montre automatique, mais d’autres composants entrent en jeu. Parmi ceux-ci, on peut citer les rubis (pierres très dures utilisées pour réduire les frottements et l’usure des composants de la même), la platine (plaque soutenant les composants du mouvement mécanique d’une montre), les ponts (qui fixent les pièces situées sur la platine), mais aussi la couronne.

Même si la montre automatique fonctionne grâce au mouvement du poignet, il reste possible de la remonter manuellement grâce à la couronne précédemment citée. Cette petite molette, localisée sur le côté droit de la montre, permet de remonter le ressort de barillet, mais aussi de régler la montre. Quand tu ne la portes pas, tu peux également l’installer dans un remontoir de montre automatique pour la maintenir en mouvement.

Comment se servir d’une montre automatique ?

Se servir d’une montre automatique est on ne peut plus simple : il suffit de la porte. Comme elle se remonte toute seule grâce à l’énergie produite par les mouvements de ton poignet, tu n’as pas besoin de la remonter. Pour la régler ou la remonter manuellement, il suffit juste d’utiliser la couronne située sur le côté droit de la montre.

montre automatique fonctionnement

Quelle est la durée de vie d’une montre automatique ?

La durée de vie d’une montre automatique est de 35h. Cela signifie qu’elle fonctionnera, en position statique, durant 35h uniquement. Au-delà de la durée de vie liée à son fonctionnement, une montre automatique peut avoir une durée de vie de 20 ans ou plus, si celle-ci est entretenue et révisée par un professionnel tous les 3 à 5 ans.

Pour assurer la durée de vie de ta montre automatique, il est conseillé de la remonter manuellement de temps en temps. En faisant cela, tu garantis sa précision et prolonges sa durée de vie. En effet, remonter manuellement ta montre automatique lui donnera plus d’énergie et la fera fonctionner de façon optimale.