SANTE

Boutons sur le pénis, causes et traitements

boutons sur le pénis

Les boutons sur le pénis sont une cause courante de consultation médicale. S’ils peuvent être bénins et sans conséquence, ils peuvent également être induits par une IST et nécessitent alors une prise en charge pharmacologique. Causes, traitements et prévention, voilà ce qu’il faut savoir sur les boutons sur le pénis.

Dans cet article

  1. Boutons sur le pénis, de quoi parle-t-on ?
  2. Les causes des boutons sur le pénis
  3. Boutons sur le pénis, les causes non-graves
  4. Les infections sexuellement transmissible
  5. Le traitement des IST
  6. Prévention des boutons sur le pénis

Boutons sur le pénis, de quoi parle-t-on ?

Les boutons sur le pénis sont des petites excroissances sans gravité où induites par une infection sexuellement transmissible qui fait suite à un rapport sexuel non protégé. Cause de consultations dermatologiques assez courantes pour les hommes, ils peuvent être totalement bénins ou nécessiter un traitement pharmacologique pour soi et ses partenaires sexuels.

Les causes des boutons sur le pénis

Les causes de boutons sur le pénis peuvent être diverses, mais sont principalement dus à :

  • un manque ou un excès d’hygiène,
  • une allergie au latex,
  • une inflammation dermatologique (psoriasis),
  • une infection sexuellement transmissible (IST),
  • une présence naturelle et bénigne de bouton,
  • une tumeur maligne.

bouton sur le pénis

Boutons sur le pénis, les causes bénignes

Les causes les moins graves des boutons sur la verge ont souvent une origine naturelle et ne nécessitent pas de traitement. Dans la liste des boutons les plus courants et totalement sans risque on retrouve :

  • les grains de fordyce forment des petits boutons blancs sur le prépuce et la verge. Totalement bénin, ce sont en fait des glandes sébacées qui sont plus ou moins visibles chez l’homme et qui apparaissent naturellement à l’adolescence.  Ces boutons ne nécessitent aucun traitement, mais dans le cas où ils provoquent une gêne, il est possible de les faire enlever via une intervention au laser.
  • la couronne perlée présente les mêmes caractéristiques que les grains de fordyce mais est localisé uniquement sur la bordure du gland. Elle apparaît souvent à l’adolescence, possible sur l’effet des hormones, et ne nécessite pas non plus de traitement. Dans le cas où elle susciterait des complexes, il est aussi possible de la faire enlever par laser.

Les boutons sur le pénis peuvent également avoir pour cause une mycose. Celle-ci n’a pas d’origine naturelle, mais est souvent due à un problème d’hygiène qui favorise les développements d’un champignon qui induit l’apparition de planches blanchâtres sur le pénis. La mycose nécessite un traitement antifongique que pourra te prescrire un médecin après avoir posé le diagnostic.

Les infections sexuellement transmissibles

Parmi les IST responsables de boutons sur la verge, on peut principalement citer :

  • l’herpès,
  • la syphilis,
  • le papillomavirus (HPV)

L’herpès

Le virus de l’herpès touche plus de 14% des hommes et plus de 60% des personnes infectées n’en ont pas conscience. Ce virus qui peut prendre 2 formes : l’herpès labial (HSV-1) ou l’herpès génital (HSV-2) se manifeste d’abord par une inflammation du gland avec des démangeaisons puis par l’apparition des boutons blancs remplis de liquide et de petits ulcères rouges. Une fois infecté par le virus de l’herpès, et même après traitement, il est possible d’observer de fréquente récidive. L’herpès peut se transmettre par pénétration non protégée, mais également par le sexe oral.

La syphilis

La syphilis est une IST que l’on croyait disparue, mais qui fait un retour fracassant en France depuis le début du XXe siècle. En cause, l’usage de moins en moins fréquent des préservatifs par les 15-24 ans. Causée par la bactérie Treponema pallidum, la syphilis se manifeste par la présence d’un chancre sur les organes génitaux produisant un liquide clair. Si l’IST n’est pas traitée, celle-ci passe au stade 2 et se propage au reste de la peau et des muqueuses et s’accompagne de maux de tête, de fatigue et d’une hausse de la température. Au stade 3, la syphilis peut atteindre les organes vitaux et provoquer la mort.

tubes de prélèvement dépistage IST

Le papillomavirus (HPV)

Ce virus est responsable de la majorité des cas de bouton sur le pénis. Il provoque l’apparition de condylomes, aussi appelés verrues génitales, sur le gland, le prépuce et la verge. Le papillomavirus peut également provoquer l’apparition de boutons au niveau de l’anus. Si 70% des personnes infectés guérissent sans traitement, les condylomes présentent le risque d’évoluer en cellules cancéreuses. Certains types de HPV possèdent un vaccin, tu peux te renseigner auprès de ton médecin.

Le traitement des IST

Les IST nécessitent avant tout traitement un dépistage. Généralement, si le médecin suspecte une infection sexuellement transmissible, il te conseillera de réaliser un dépistage complet des maladies et infections sexuellement transmissibles pour valider le diagnostic, mais également pour s’assurer que tu n’es infecté par aucun autre virus. Généralement ces dépistages comprennent :

  • prise de sang,
  • analyse d’urine,
  • prélèvement de gorge et rectal.

Le dépistage est une étape capitale dans le traitement des IST et le moyen le plus efficace pour assurer une prise en charge adaptée et limiter les risques de transmission.

Le traitement de l’herpès

L’herpès est traité grâce à des médicaments antiviraux pris par voix orale. Dans les cas les plus graves un traitement par intraveineuse peut être administré.

Le traitement de la syphilis

La syphilis se traite via un antibiotique : la benzathine pénicilline G. La durée du traitement va dépendre du stade de l’infection, mais demande dans tous les cas un suivi pour s’assurer de la totale guérison.

Le traitement du papillomavirus

Le HPV est principalement pris en charge via l’application d’une crème sur les condylomes visant à soutenir le système immunitaire et à provoquer la destruction des lésions. Dans certains cas, un traitement par cryothérapie ou par laser est nécessaire.

préservatif prévention bouton sur le pénis

Prévention des boutons sur le pénis

Le meilleur moyen de prévenir le développement des boutons sur le pénis dus à une IST est d’utiliser un préservatif ! Ce dernier reste le moyen le plus sûr de te protéger et de protéger les autres contre les IST, mais aussi contre le VIH.

Pour ta santé et celle de tes partenaires, veille à choisir la bonne taille de préservatif afin d’être le mieux protégé possible. Tu peux également te rapprocher des centres de dépistage anonyme et gratuit de ta région pour te faire tester et recevoir un traitement si besoin. Ces centres possèdent également une mission d’information, ils seront ravis de répondre à toutes les questions que tu poses sur la sexualité et mettent également des préservatifs gratuits à ta disposition.