LIFESTYLE

Quelle est la petite histoire du CBD ?

histoire CBD

Le chanvre est utilisé depuis plusieurs millénaires dans de nombreuses civilisations pour des raisons variées. Cette plante contient de nombreuses molécules appelées « cannabinoïdes » dont les plus connues sont le THC (Tétrahydrocannabinol) et le CBD (Cannabidiol) à des concentrations variées. Le CDB est donc une molécule extraite du chanvre. Quelle est son histoire ? Son utilisation est-elle légale ?

La découverte du CBD

Le CBD a été découvert pour la première fois en 1940, année à laquelle cette molécule a été isolée des autres cannabinoïdes du chanvre par l’américain Roger Adams et le britannique Alexander Todd. Mais ce n’est qu’en 1964 que sa structure moléculaire exacte a été révélée par Yuval Shvo et Raphaël Meschoulam (biochimiste israélien). Ces derniers ont alors montré que, contrairement au THC, le CBD n’est pas un psychoactif.

Au cours de l’année 1970, les essais cliniques et recherches scientifiques ont mis en évidence ses actions sur certains troubles et affections. En 1974, il a été prouvé que cette molécule était un antioxiolytique. C’est seulement en 1982 qu’ont été prouvées scientifiquement ses spécificités antipsychotiques.

D’ailleurs, les chercheurs ont fini par catégoriser certains récepteurs cellulaires et molécules chimiques de l’organisme, le « système endocannabinoïde » qui tient visiblement son nom des « cannabinoïdes ». Depuis, de nombreuses autres études ont mis en évidence d’autres caractéristiques de la molécule.

Le présent du CBD en France

Il est aujourd’hui possible de trouver des produits à base de CBD dans les boutiques spécialisées comme Republik Garden, mais cela n’a pas toujours été le cas. Issue d’une plante controversée, cette molécule et son utilisation font polémiques depuis des décennies.

Les États-Unis ont breveté cette molécule comme étant un neuroprotecteur en octobre 2003, mais ce n’est qu’après le traitement au CBD médiatisé de Charlotte Figi que cette molécule s’est fait connaitre du monde entier et est apparu en France.

Histoire du CBD en France

L’Union européenne autorise dès lors la culture réglementée du cannabis et la commercialisation du CBD. Ses pays ont toutefois le libre arbitre quant aux mesures à prendre pour encadrer cette autorisation toujours controversée à bien des égards.

Bien que certains médicaments contenant du cannabidiol étaient disponibles, la consommation des produits dérivés du CBD n’était pas permise en France. Ce n’est qu’en 2018 que la loi s’est assouplie au sujet de la commercialisation de ces produits.

Il est aujourd’hui autorisé en France de commercialiser le CBD sous certaines conditions. Seuls les plants contenant moins de 0,2 % de THC peuvent être cultivés en France. Le produit fini à commercialiser ne doit cependant pas contenir de THC.

Les perspectives sur l’avenir du CBD

Les perspectives semblent être plus prometteuses pour l’avenir du CBD en France et dans le monde. Les regards changent sur cette molécule encore peu connue du grand public. D’ailleurs, une étude expérimentale a été autorisée en 2019 sur le chanvre thérapeutique en France et a débuté en 2020 pour durer 2 ans. Cela était inimaginable il y a une décennie.

Depuis 2018, les lois tendent à s’assouplir et les regards sont de plus en plus ouverts sur l’utilisation des produits à base de CBD. Leur consommation autorisée (sous conditions) représente un grand pas vers l’avenir pour l’exploitation du cannabidiol. À cela s’ajoute leur popularité grandissante dans le monde entier. Ils ont définitivement de beaux jours devant eux. Vous savez à présent tout sur le CBD, son histoire, sa commercialisation, sa consommation et les conditions qui l’encadrent.