BEAUTE

Pourquoi choisir des soins aux actifs naturels ?

grooming homme

Si tu débutes dans le grooming, tu dois apprendre à bien choisir tes produits. Au-delà de faire le choix de soins adaptés à la nature de ta peau ou de tes cheveux, tu dois surtout apprendre à lire les étiquettes des produits et favoriser les soins aux actifs naturels.

Dans cet article

  1. Pourquoi choisir des soins aux actifs naturels ?
  2. Soins naturels vs bios, quelles différences
  3. Cosmétiques pour hommes, quelles substances bannir ?

Pourquoi choisir des soins aux actifs naturels ?

De plus en plus d’hommes s’intéressent à la cosmétique et cherchent à prendre soin de leur visage et de leur corps. Par chance, cette mouvance du grooming au masculin arrive en plein de milieu d’une prise de conscience sur notre consommation et sur les ingrédients qui composent les produits de notre quotidien. Pour une peau en bonne santé, il ne suffit pas d’utiliser une bonne crème hydratante, encore faut-il que les ingrédients qui la composent ne soient pas néfastes pour la santé.

Aujourd’hui, il existe une gamme très large de produits cosmétiques naturels, et de marque prônant le naturel, pour établir une routine complète de soins destinés aux hommes.

Première raison de choisir un soin aux actifs naturels, ceux-ci sont contrôlés méticuleusement. Les cosmétiques naturels doivent répondre à un cahier des charges strict assurant la préservation des ingrédients lors du processus de transformation. Cette préservation, permet aux actifs naturels de conserver leur place dans le cosmétique : vitamines, antioxydants, des oligoéléments, des acides aminés et des acides gras sont préservés et participent activement à l’hydratation et à la beauté de la peau et des cheveux.

Les soins aux actifs naturels sont généralement plus agréables à utiliser. Ils possèdent en effet une texture plus fluide, plus onctueuses qui facilite leur application et pénètre plus facilement dans la peau. Mieux assimilés, ils offrent une meilleure efficacité.

soins aux actifs naturels

Soins naturels vs bios, quelles différences

Avant de faire la différence entre actifs naturels et actifs bios, il convient de définir clairement de quoi l’on parle. Un actif naturel ou d’origine naturelle fait référence à tous les ingrédients obtenus par un processus d’extraction et de transformation non-dénaturant. Pour autant naturel ne veut pas forcément dire « bon » pour la santé puisque le pétrole, par exemple, est naturel, mais pourtant nocif.

Attention, pour être qualifié de « naturel » un soin ne doit contenir que 5% d’ingrédients naturels, ce qui signifie que les 95% restant peuvent ne pas l’être.

A l’inverse, les actifs non-naturels, peuvent également provenir de plantes, mais subissent un procédé de transformation qui dénature le produit et est toxique pour la planète et la santé. Les huiles et les cires minérales (dérivées du pértole), les conservateurs, les silicones, etc font partie de ces éléments dénaturés et nocifs.

Les cosmétiques biologiques répondent à un cahier des charges un peu plus strict que l’appellation « naturel ». En effet, pour être bio un cosmétique doit  contenir :

  • au moins 95% d’ingrédients naturels,
  • 10% d’ingrédients disposant du label AB,
  • utiliser moins de 5% d’ingrédients synthétiques,
  • le processus de fabrication doit également répondre à des normes strictes et être respectueux de l’environnement et de la santé.

Cosmétiques pour hommes, quelles substances bannir ?

Les cosmétiques contiennent énormément d’ingrédients controversés et beaucoup sont soupçonnés d’être cancérigènes, de provoquer la fertilité, des allergiques ou encore de perturber les fonctionnements du système hormonal.

Des substances comme le paraben, par exemple, font beaucoup parler d’elles, même si à l’heure actuelle les  études sur les méfaits de ce conservateur sont contradictoires. Dans le doute, il ne coûte rien d’adopter le principe de vigilance et de bannir les parabens de ses soins.

D’autres ingrédients comme les alkylphénols, le BHA et BHT, les huiles minérales, les silicones, le sodium lauryl sulfate (très présent dans les gels douches), le triclosan, l’acide salicylique, le diocyde de titane, et la lise est encore longue sont aussi à éviter.